Dernières critiques

 

The dead don't die (Jim Jarmusch)

note: 1Ennui mortel Laurence - 26 juin 2020

Une parodie de film d'horreur où l'humour ne prend pas. Bref, seuls peut-être les fans de Jarmush y trouveront leur compte grâce à un casting pourtant de taille...Déception.

N'oubliez pas de réagir

note: 5Paroles de visionnaires Laurence - 5 juin 2020

Ce petit livre nous invite à faire entendre nos voix, comme l'ont fait depuis des siècles des personnalités engagées dont les mots résonnent encore aujourd'hui. Utile.

Regarde les lumières mon amour (Annie ERNAUX)

note: 4Question de regard Laurence - 5 juin 2020

Les grandes surfaces, comme sujet littéraire ? Pourquoi pas ! Cet espace prend ici une autre dimension, celle d'un lieu qu'on fréquente régulièrement et qui devient familier. Toujours d'actualité...

La déclaration des droits des filles (Elisabeth Brami)

note: 5la déclaration des droits des filles Martine - 27 mai 2020

Un album lu d'une traite…. offrant sourires et souvenirs…
Les illustrations sont "joyeuses" et chaque bulle, chaque commentaire donne à réfléchir...
Je me réserve de le reprendre et de le parcourir plus lentement… pour mieux en appréhender le fond… Je l'ai prêté pour échanger et dialoguer sur un sujet toujours d'actualité...

Nevada (Laure de Clermont-Tonnerre)

note: 4Un autre regard sur l'univers carcéral Graziella - 6 avril 2020

Quand j'imagine un film sur la prison, je vois un film sur la violence de ce milieu, des rapports humains, des conditions de vie... Et là j'ai été agréablement surprise !
Il est ici question d'un programme de réhabilitation qui passe par le contact avec le cheval, plus exactement, il s'agit de dresser un cheval sauvage ! Mais qui "casse" qui dans l'histoire ? Qui apprend de qui ?
C'est un regard par une petite fenêtre, on entraperçoit beaucoup, on devine... Les dialogues sont peu nombreux, c'est surtout une ambiance et une atmosphère, tout en discrétion et douceur dans un monde qui ne l'est pas, et c'est très réussi !
Alors oui, il n'y a pas de surprise ou de grand retournement de situation, mais c'est bien joué et bien filmé.
A voir ! Ne boudez pas votre plaisir pour un bon moment de cinéma !

Victoria (Justine Triet)

note: 2film d'auteur ? Johan - 26 mars 2020

Victoria Spick, avocate pénaliste en plein néant sentimental, débarque à un mariage où elle y retrouve son ami Vincent et Sam, un ex-dealer.
Une comédie surnotée par les spécialistes de la critique cinématographique juste parce qu'il va dans l'air du temps (et dans leurs sens aussi). Un empilement de scènes ne suffit pas à faire un bon film.

Walk the line (James MANGOLD)

note: 5L'homme en noir Johan - 26 mars 2020

Walk the line retrace le destin du chanteur country-rock Johnny Cash.
Eh bien pour moi ce film est un double coup de cœur ! Les acteurs Reese Witherspoon et Joachim Phoenix sont extraordinaires (ils sont aussi interprètes des chansons) et la découverte de la musique de Johnny Cash. J'adore !

Le chien de Madame Halberstadt (Stéphane CARLIER)

note: 3Et s'il suffisait d'un chien Laurence - 3 mars 2020

Un feel-good book, autrement dit un petit livre sympathique qui fait du bien : un auteur à la vie ratée se met à croire que tout bascule depuis qu'il a accepté de garder le chien de sa voisine. Rocambolesque à souhait, avec en toile de fond une ode aux petites joies du quotidien.

El reino (Rodrigo Sorogoyen)

note: 3Corruption Johan - 27 février 2020

Un scandale politique éclate dans un parti espagnol. Un cadre régional du parti réalise qu'il va servir de bouc émissaire pour les responsables plus haut placés.
El reino est un thriller politique à la réalisation survitaminée. Pas facile à appréhender mais qui fait monter l’adrénaline jusqu'à la fin.

La tête dans les étoiles (Jen Wang)

note: 4Amitié Johan - 27 février 2020

La tête dans les étoiles nous raconte l'amitié naissante entre deux héroïnes complètement différentes.
Je me suis laissé emporter par ce récit plein d'émotion ! Jen Wang a un vrai talent pour nous faire chavirer.

Même les pêcheurs ont le mal de mer (Diane Peylin)

note: 4Trois fils en quête d'un père Laurence - 13 février 2020

Trois hommes de la même famille vont tenter de comprendre ce qui les unis au-delà des liens du sang. La réponse est dissimulée derrière des secrets enfouis depuis toujours. Un récit fort.

Kant tu ne sais plus quoi faire, il reste la philo (Marie Robert)

note: 4Sagesse et humour au quotidien Laurence - 8 février 2020

L'auteur part de situations problématiques qu'on a tous plus ou moins vécu, et propose que les grands philosophes nous viennent en aide pour sortir de la crise.

Les blessures du silence (Natacha Calestrémé)

note: 4Harcèlement Denise - 7 février 2020

Un bon thriller psychologique sur le harcèlement conjugal. Entre manipulation et perversion, ce roman est palpitant.

Leurs enfants après eux (Nicolas Mathieu)

note: 4Tout une époque Laurence - 4 février 2020

Au cours de quatre étés, on suit quelques jeunes tenter de sortir de leur condition, tout en vivant leurs premières expériences. La version française revue et corrigée de La fureur de vivre, avec la même tension palpable et en supplément un portrait socio-politique de la France avant les années 2000. Une lecture prenante primée par le Goncourt en 2018.

Les Indes fourbes ou Une seconde partie de l'histoire de la vie de l'aventurier nommé Don Pablos de Ségovie, vagabonds exemplaire et miroir des filous ; inspirée de la première, telle qu'en son temps la narra don Francisco Gómez de Quevedo y Villegas, chevalier de l'ordre de Saint Jacques et seigneur de Juan Abad (Juanjo Guarnido)

note: 5Eldorado Johan - 1 février 2020

Tout d'abord réticent à lire cette bande dessinée, eh bien j'ai pris une claque ! Dès le début, j'ai été séduit par les illustrations, mais c'était sans compter l'excellent scénario qui nous fait suivre les tribulations de Don Pablos de Ségovie, espèce de gueux filou au possible ! Je l'ai dévorée d'une traite.

Apprendre à tomber (Mikaël Ross)

note: 3Drôle et émouvant Laurence - 30 janvier 2020

Quand sa mère est hospitalisée, Noël doit rejoindre un foyer pour personnes handicapées mentales. Il devra s'adapter malgré tout et découvrir l'amitié et l'amour...comme tout un chacun finalement !

Un garçon (extra) ordinaire (Tom Percival)

note: 5Un superbe album sur la différence et la peur du rejet. Graziella - 29 janvier 2020

C'est une histoire qui a bien plu à nos bonhommes de 5 et 3 ans parce qu'elle est autant visuelle qu'orale. En effet, les images sont très parlantes car les couleurs renforcent le texte (du noir et blanc quand c'est triste, une explosion de couleurs quand c'est gai et joyeux) et cela fascine nos petits lecteurs. Le récit se place du côté de Norman, un petit garçon, qui se voit pousser des ailes et les cache pour ne pas être rejeté, de ses parents, de ses copains, de la société... mais cela le rend très malheureux... jusqu'au jour où...
Un album à mettre en toutes les mains pour aborder la différence et certaines peurs des enfants.

La course des lutins (Delphine Chedru)

note: 3Retrouve les lutins ! Laurence - 24 janvier 2020

La grenouille qui lit les histoires a été ensorcelée. Pour la libérer les lutins devront traverser les contes et retrouver des ingrédients pour guérir leur amie. Un livre-jeu à observer attentivement et s'amuser à retrouver les détails qui permettront d'aller au bout de l'histoire.

Le chant de l'assassin (Roger Jon Ellory)

note: 5Le chant de l'Assassin Charles - 20 janvier 2020

Le chant de l’Assassin.
Un vrai roman noir, une tragédie où le destin implacable s’acharne sur quelques pauvres vies.
Un détenu sort de prison avec une lettre qu’il a promis de remettre à la fille de son ancien compagnon de cellule ... Les chapitres alternent entre deux drames qui se font écho : celui, fondateur, qui datent des années 50 et celui qui, vingt ans plus tard, est en train de se nouer sous nos yeux.
Deux belles histoires, deux grands classiques, racontés avec talent.
La description des personnages est d’une profondeur exceptionnelle...R J Ellory est un grand écrivain
Magnifique ………à lire absolument.

Une bête au Paradis (Cécile Coulon)

note: 5Saga bestiale Laurence - 2 janvier 2020

On retrouve le style classique et fluide de l'auteur qui nous embarque dans le quotidien d'une famille au destin maudit. On s'attend au pire, mais on ignore à quel moment, et on est tenu en haleine d'un bout à l'autre de l'histoire. Marquant et plausible.

Nouvel an (Juli Zeh)

note: 4Résurgences du passé Laurence - 2 janvier 2020

Ce roman ne ressemble à aucun autre, on ignore où l'auteur nous mène. Tout commence un soir de réveillon, mais déjà l'angoisse est là, tapie. Puis un étrange sentiment de déjà vu et on bascule alors dans le passé, mais on ne saura pas avant la fin si le drame qui s'est joué dans cette famille a véritablement eu lieu...Beaucoup de mystère et de suspens, pour une lecture intemporelle.

La Rivière à l'envers (Jean-Claude Mourlevat)

note: 5Le voyage Juliet - 20 décembre 2019

Dans ce livre, je me suis vite attachée aux différents personnages présents dans l'histoire. Pendant que Tomek voyageait, je voyageais avec lui ; je vivais ses humeurs, ses craintes... Les différents endroits qu'il visite sont merveilleux ! Je trouve cette histoire passionnante, quand je l'ai commencée, j'ai eu du mal à arrêter de la lire.

Une femme en contre-jour (Gaëlle Josse)

note: 5La révélation d'une photographe Laurence - 2 décembre 2019

L'auteur nous livre le roman d'une vie au destin troublant. Une nurse devenue post-mortem une artiste reconnue. Gaëlle Josse dresse le portrait d'une femme pas si ordinaire qu'il y paraissait de prime abord, en retraçant son histoire familiale et enfin faire le parallèle entre la démarche photographique de Vivian Maier et son oeuvre. Passionnant ! On prolongera la lecture en consultant les clichés de cette grande dame de la photographie qui s'attachait "à rendre visible les invisibles".

Tout ce qu'il me reste de la révolution (Judith Davis)

note: 4Brillant et drôle Laurence - 29 novembre 2019

L'héroïne a reçu le militantisme en héritage, et bien qu'en le perpétuant, elle doit aussi affronter de vieux démons. Avec verve et fantaisie, la jeune comédienne et réalisatrice réussit ce 1er long métrage original, où la douceur l'emporte sur la défense d'idéaux utopistes. Le groupe de paroles citoyennes est hilarant !

Avez-vous lu les classiques de la littérature ? (Soledad Bravi)

note: 4Panorama humoristique de la littérature classique Laurence - 21 novembre 2019

Même si on rit beaucoup grâce à la version revisitée en bande dessinée, c'est du sérieux (résumé de l’œuvre et biographie de l'auteur). Ces monuments ainsi décryptés nous paraissent soudain très accessibles ! Et si on les re-lisait ?

Les parfums d'Iris (Florence Roche-Barthélémy)

note: 3L'alchimie n'a pas pris Graziella - 29 octobre 2019

Cette lecture, pour moi, reprend un peu le cheminement d'un parfum qui se compose de 3 notes (voir p.60 du livre!).
Pour la note de tête, si j'ai été séduite par le résumé de l'éditeur, j'ai été un peu déçue par la couverture. Je l'ai choisi malgré tout pour le plaisir de découvrir une nouvelle auteure car je suis curieuse de nature.
Pour celle de cœur, l'idée de mélanger Histoire et histoire m'a bien plu. L'alternance entre la découverte du métier de nez et la quête d'Iris pour comprendre le meurtre de son père et plus largement son histoire et ses origines est un pari intéressant, et plutôt bien mené. Le livre m'a tenu en haleine, emportée par mon envie de connaître le dénouement, mais aussi par un écriture fluide et assez rythmée qui rend la lecture agréable et plaisante.
Mais pour la note de fond, il s'est assez vite évaporé... Les personnages manquent d'envergure et me semblent trop lisses et prévisibles. Et surtout, j'ai trouvé la fin.... bien trop lisse et courue d'avance. J'attendais mieux.
Au final, j'ai été intriguée par le marketing de ce parfum, j'ai aimé la découverte de la fragrance, mais l’alchimie n'a pas pris, et, maintenant que j'ai reposé le testeur, je vais passer mon chemin pour aller découvrir d'autres univers.

Miss Peregrine et les enfants particuliers n° 1 (Ransom Riggs)

note: 4Une autre dimension Zoé - 24 octobre 2019

Miss Peregrine de Ransom Riggs est un univers parallèle, une autre dimension que nous lisons. L'auteur arrive à planter le décor d'une drôle de manière: il place de nombreux clichés illustrant son histoire un peu partout dans le livre, nous mettant dans l'action et les réflexions des personnages. Attention au film, cette histoire doit être lue avant d'être visionnée...

Les petites reines (Clémentine Beauvais)

note: 4Un roman sur le dépassement de soi-même Zoé - 24 octobre 2019

C'est un roman prenant, par son humour et la simplicité de ses personnages. On touche des sujets sérieux comme la moquerie, le regard des autres et le dépassement de soi, avec de l'ironie qui fait sourire. Un livre simple qui aide à se détendre.

L'aube sera grandiose (Anne-Laure Bondoux)

note: 5La nuit risque d'être longue Zoé - 22 octobre 2019

Nous voici plongés dans une histoire inversée. On commence par la fin, et les personnages remontent dans le passé, dans le tout début de l'histoire. L'histoire d'une jeune fille et sa mère, à la recherche de leurs origines et de leur histoire familiale si étrange. Au fond d'une simple cabane en bordure d'un lac, Titania nous donne rendez-vous pour nous raconter sa vie, son existence. Le poids des secrets, la tristesse des actes passés...La nuit risque d'être longue...

Ceux que je suis (Olivier Dorchamps)

note: 5Ceux que je suis Charles - 20 octobre 2019

"CEUX QUE JE SUIS" nous raconte une quête identitaire sur le rapport complexe aux origines.
En suivant nos pas dans ceux de Marwan, on découvre avec lui l'histoire de ses parents, de sa famille, de ses origines. Au fil des pages se dénouent les fils d'une histoire familiale dont, le rapport au pays, soit la France ou le Maroc, est différent d'une génération à une autre.
Dans cette histoire, il est question de double culture et de cet héritage familial qui fait de nous ce que l'on est ( d'où le titre) à travers un récit écrit avec une grande sensibilité et une simplicité donnant lieu à des scènes souvent savoureuses.
Olivier Dorchamps écrit avec des mots choisis cette subtile et profonde réflexion sur l'identité et ce qu'on reçoit des générations passées.
« Mon père ne s'était jamais fait naturaliser. Il disait qu'à la douane, que ce soit à Paris ou à Casa, il serait toujours un Marocain en exil, jamais un Français en vacances, alors à quoi bon ? »
Ceux que je suis est un roman aux entrées multiples. À la pudique chronique familiale sur le deuil s'ajoute une touchante évocation du déracinement et du rapport complexe aux origines.
Un roman bouleversant plein d’humanité à lire impérativement.

Funan (Denis Do)

note: 4Cristal du long métrage Annecy 2018 Laurence - 14 octobre 2019

Film d'animation réussi, qui choisit une esthétique marquée pour contraster avec l'horreur du génocide cambodgien par les Khmers rouges. Un rappel historique bienvenu sur un sujet peu traité, pour ados et adultes.

Les gratitudes (Delphine de VIGAN)

note: 3Les bienfaits de la reconnaissance Laurence - 14 octobre 2019

L'auteur parvient à nous faire sourire à partir d'un thème pourtant pas très gai : la perte du langage liée à l'âge. Mais derrière ce travail inattendu sur les mots, il y a surtout l'importance d'exprimer sa gratitude à ceux qui la méritent avant qu'il ne soit trop tard.

Une âme égarée (Olga Tokarczuk)

note: 5Prix Nobel de littérature 2018 Laurence - 11 octobre 2019

Un livre jeunesse qui parle à tous de la vie qui passe, comme on feuillette un album-photo de famille. Il se lit autant avec les mots qu'avec les images et invite à être en paix avec soi-même.

Dunkerque (Christopher Nolan)

note: 4Seconde guerre mondiale Johan - 23 septembre 2019

Dunkerque raconte l’évacuation des troupes anglaises en 1940.
En regardant les critiques, je me suis aperçu que le scénario faisait débat. N'étant pas un spécialiste de la Seconde guerre mondiale, je vais passer ça et dire mon ressenti sur la réalisation.
Eh bien quel film! Dès les premières minutes, j'ai été scotché! La mise en scène de Christopher Nolan est juste extraordinaire et les images sont magnifiques. Haletant, captivant, angoissant, les mots ne me suffisent pas pour le décrire!

Et vous avez eu beau temps ? (Philippe Delerm)

note: 4L'autodérision du quotidien Laurence - 13 septembre 2019

Pour s'amuser du sens caché des banalités échangées au quotidien. Léger mais tellement vrai !

Magus of the library n° 1 (Mitsu Izumi)

note: 4Très belle découverte! Margot - 30 août 2019

En plus d'être une histoire singulièrement prenante autour des livres où la scénariste joue habilement des codes du héros traditionnel, cette collection fraîchement arrivée cette année a de quoi nous ravir avec ses personnages et ses univers magnifiquement bien dessinés. C'est donc avec enthousiasme que je vous encourage à découvrir 'The Magus of the Library'

Les oubliés du dimanche (Valérie Perrin)

note: 4Maison de retraite Denise - 24 août 2019

Ce roman raconte l'amitié naissante entre une jeune aide soignante habitée par la passion et une pensionnaire d'une maison de retraite. Une histoire émouvante, mélancolique et tellement d'actualité.

Jusqu'à la garde (Xavier Legrand)

note: 5Tension crescendo Laurence - 20 août 2019

On vit la séparation difficile de ce couple comme si on était caché dans un petit coin de la famille, avec la peur au ventre. Aux côtés de l'enfant, on craint impuissant la spirale de la violence en marche.

Les aventures de Tom Sawyer (Mark Twain)

note: 5Retour en enfance Johan - 31 juillet 2019

Qui ne connaît pas le célèbre Tom Sawyer ? Bon je l'avoue à part le dessin animé, je n'avais pas lu le roman de Mark Twain. Eh bien, c’est chose faite et je ne regrette pas cette lecture! Dans son avant-propos, l'auteur espérait aussi toucher les grandes personnes, c'est réussi!

La Passion Van Gogh (Dorota Kobiela)

note: 5Connaissez-vous la peinture animée ? Laurence - 4 juillet 2019

On découvre la vie et l’œuvre du peintre Vincent Van Gogh grâce à une nouvelle technologie qui met en mouvement la peinture tout en conservant sa matière et ses couleurs. Magique !

Sugarland (Damon Gameau)

note: 4Plus jamais de sucre ?! Laurence - 4 juillet 2019

Après avoir regardé ce documentaire assez délirant, vous vous poserez forcément des questions sur votre consommation de sucre.
Comment continuer à s'empoisonner quand on connaît l'étendue des dégâts causés sur notre santé ?

Le jour où le bus est reparti sans elle n° 1 (Beka)

note: 5Une lecture qui fait du bien! Graziella - 21 juin 2019

J'ai adoré cette série en 3 tomes. Si l'histoire est assez simple, voire banale (et on n'évite pas quelques clichés et bons sentiments), elle permet de se reconnaître, de s'identifier et ainsi de profiter pleinement du message de la BD porté par une bonne dose d'humour et d'optimisme.
On ressort de cette lecture avec un autre regard sur notre propre vie, notre parcours et sur celles et ceux qui nous entourent.
Un message apaisant et positif, qui redonne de l'espoir, et ça fait un bien fou! A mettre entre toutes les mains, à lire et relire!

Sang famille (Michel Bussi)

note: 5Magistral Violaine - 21 juin 2019

Une intrigue magistrale, un suspense qui tient éveillé et un dénouement inattendu... Du grand Bussi!!!

Il est grand temps de rallumer les étoiles (Virginie Grimaldi)

note: 5Du baume au cœur Violaine - 21 juin 2019

Un road trip familial qui allumera des étoiles dans vos yeux et dans vos cœurs!!

Le loup en slip n° 3
Slip hip hip ! (Mayana Itoïz)

note: 4A fond le slip ! Laurence - 14 juin 2019

Le retour de ce loup qu'on adore, puisque c'est la 3e BD de la série. Ici il est prêt à aider un plus petit que lui, même si pour cela il doit...Chut, tout ce que je peux vous dire c'est qu'on s'amuse toujours autant !

Collatéral (Michael Mann)

note: 5Virée nocturne Johan - 1 juin 2019

Michael Mann a encore une fois réalisé un superbe film. Suspense prenant, scénario efficace, duo d'acteurs au top, la ville de Los Angeles est sublimée par la caméra du réalisateur ! Un coup de maître !

Heat (Michael Mann)

note: 5Hold-up Johan - 1 juin 2019

Un hold-up se transforme en un jeu du chat et de la souris entre un policier et un braqueur. La réalisation de Michael Mann est parfaite, le casting est excellent (Pacino face à De Niro), le scénario est puissant. Au fil du temps ce film est devenu un classique du cinéma de braquage !

Les nouvelles aventures du fakir au pays d'Ikea 2 (Romain Puértolas)

note: 5Le Fakir qui ne fait pas de l'humour en kit. Francis - 27 mai 2019

la suite du Fakir au pays du meuble en kit qui rivalise et dépasse même le drôle de Suédois qui ne voulait pas fêter son anniversaire. Puertolas le meilleur anxiolytique à prescrire sous forme de livre.

Beyond the clouds n° 1 (Nicke)

note: 4Très bonne découverte Maël - 14 mai 2019

Ce premier tome très réussi nous ouvrant les portes d'un monde fantastique et introduisant des personnages attachants, nous fait voyager... au-delà des nuages....

Ready player one (Steven Spielberg)

note: 4Bon film Maël - 13 mai 2019

Un film se déroulant dans un monde virtuel avec de nombreuses références à la pop-culture qui n'ont pas forcément besoin d'être comprises pour apprécier le film. Un bon divertissement pour les adolescents et les adultes. Je recommande.

Les chatouilles (Eric Métayer)

note: 4Film choc ! Laurence - 2 mai 2019

Autobiographie d'une victime de pédophilie qui exprime d'abord par la danse la violence des préjudices subis. Beaucoup de pudeur, des acteurs très justes, au service de l'intolérable. Coup de poing assuré avec sobriété.

Le travailleur de la nuit (Léonard Chemineau)

note: 5Le travailleur de la nuit Nadège - 17 avril 2019

BD fascinante sur l'homme qui a inspiré le personnage d'Arsène Lupin, mousse à 11ans, anarchiste actif puis bagnard. À lire absolument !!

En liberté ! (Pierre Salvadori)

note: 1L'influence des critiques dithyrambiques... Laurence - 16 avril 2019

Si vous n'attendez rien de ce film alors saura-t-il peut-être vous distraire, voire vous faire sourire. Sinon passez votre chemin, ennui face à un mélange de genres qui ne prend pas.

Aquarium (David VANN)

note: 4Violents secrets de famille Laurence - 27 mars 2019

La reconstruction d'une famille pas comme les autres. Comment pardonner l'abandon ? Comment excuser l'insupportable ? Grandir à tout prix et finalement préserver la pureté de sentiments. Texte choc !

La plus précieuse des marchandises (Jean-Claude Grumberg)

note: 4Il était une fois l'Histoire vraie ! Laurence - 22 mars 2019

Ou quand le conte rejoint l'effroyable réalité. Un texte bien plus profond qu'il n'y paraît, avec une alternance des points de vue qui laissent présager du déroulement des évènements, mais pour autant le texte n'en demeure pas moins touchant, puisque justement ce n'est hélas pas une fiction malgré sa forme.

La cantine de minuit n° 1 (Yarō Abe)

note: 4Les clients de la cantine de minuit Laurence - 18 mars 2019

L'histoire de chacun est toujours en relation avec un des plats du menu de ce restaurant de nuit d'un quartier populaire au Japon. Une galerie de personnages attachants, un lieu où des liens se nouent et dont les affinités sont d'abord culinaires.
Amateurs de cuisine nippone, vous aurez l'eau à la bouche !

À la ligne (Joseph Ponthus)

note: 3Quand abattoirs riment avec littérature... Laurence - 18 mars 2019

Un texte original qui se lit comme les jours de travail en usine se suivent, avec en toile de fond le quotidien difficile des ouvriers et les mots comme bouée de secours pour le supporter. Un témoignage poignant, résolument dans l'air du temps de la révolte des classes sociales en difficulté par un fin lettré.

I hate Fairyland n° 3
La ballade de l'amère sucette (Skottie Young)

note: 5Une superbe bd. Nicolas - 12 mars 2019

J'ai adoré cette bande dessinée complétement déjantée. L'histoire est super originale. De plus, je trouve les illustrations très bien faites et drôles à la fois. Je le conseille !

La route sauvage (Andrew Haigh)

note: 4Road-movie initiatique à travers l'Amérique profonde Laurence - 4 mars 2019

Très beau film mais triste, car le combat au quotidien de ce jeune qui, en traversant le pays, va rencontrer toute une galerie de marginaux n'est pas des plus réjouissant. Néanmoins ce film est lumineux et a le mérite de montrer une facette du pays qui contraste avec la beauté des paysages, sauvage dans tous les sens du terme.

Un océan d'amour (Wilfried Lupano)

note: 5un océan d'amour Martine - 1 mars 2019

Un poème sans paroles…. qui nous embarque sans retenue dans un océan de rêveries…
sourires et imaginaire garantis!!!

Hostiles (Scott Cooper)

note: 3Western crépusculaire Johan - 28 février 2019

Hostiles est un film sombre servi par de bons acteurs, l'histoire est prenante. J'aime le fait qu'il n'y ait ni gentils ni méchants. Pour moi il manque un petit quelque chose pour mettre la quatrième étoile !

La maison des reflets (Camille Brissot)

note: 5Réflexion Aurore - 14 février 2019

C’est un livre émouvant, sur un sujet difficile : la mort. Il est vrai qu’il est dur d’accepter le départ d’un proche, mais ce livre nous fait comprendre qu’il faut passer ce cap et que rien ne peut remplacer une personne. Il nous explique aussi, qu’il faut essayer de mieux comprendre les gens qui nous entourent, au lieu de leur donner une étiquette, dès notre premier regard.
On est vraiment transporté dans le livre et on ressent les mêmes sentiments que le personnage principal (injustice, tristesse, mais aussi joie). Un livre qui nous fait beaucoup réfléchir.

Le fils de l'Ursari (Xavier-Laurent Petit)

note: 5Critique de la société actuelle envers l'immigration Aurore - 14 février 2019

C’est un très beau livre, relatant des problèmes actuels liés à l’immigration, mais du point de vue des immigrants. Il parle aussi de la tolérance dont certaines personnes font preuve mais aussi de la peur de l’autre (de l’étranger) qu’ont d’autres. Ce livre nous fait comprendre qu’il ne faut jamais baisser les bras, même quand tout nous semble perdu. C’est une critique sur la société actuelle.

Hôtel Transylvanie 3 - Des vacances monstrueuses (Genndy Tartakovsky)

note: 1Naufrage Johan - 12 février 2019

Histoire décousue et ça crie tout le long du film. Bref, je me suis vraiment ennuyé.

Les étoiles restantes (Loïc Paillard)

note: 4Simple,poétique et lumineux Laurence - 11 février 2019

Une galerie de personnages un peu décalés, des dialogues savoureux, il n'en fallait pas plus pour hisser ce petit film sans prétention dans la catégorie des "feel-good movie". Autrement dit, on est touché par ce regard juste sur la vie, l'amour et la mort.

Le cercle littéraire de Guernesey (Mike Newell)

note: 5Le cercle Litteraire de GUERNESEY Charles - 10 février 2019

Magnifique histoire qui se déroule en 1946. Il y est question de Juliette une dingue de livres qui écrit aussi mais qui subit une panne d'inspiration. Un beau jour, elle va recevoir une mystérieuse lettre provenant d'un résident de l'île de Guernesey. Pour Juliette, plus rien ne sera comme avant... Va s'ensuivre une correspondance régulière avec d'autres habitants de l'île et membres du Cercle littéraire des Amateurs d’Épluchures de Patates
Si en vous subsiste encore une hésitation à découvrir ce film, je tiens à vous rassurer. Partez sans inquiétude à la rencontre de Juliette et de ses correspondants du fameux Cercle Littéraire de Guernesey.
Je me suis régalé avec ce film. Le sujet est profond, intelligent, distrayant, instructif. Ça parle des gens, de la vie, de l'amour et... de littérature,
Je le recommande chaudement Un véritable petit bijou
Les acteurs jouent brillamment et sont touchants. Je vous le conseille vivement.

Quand un enfant s'endort (Malika Doray)

note: 4Sommeil Johan - 6 février 2019

Cet album est un livre animé autour des rêves d'enfants. Son histoire est douce et les illustrations sont très belles. Tout est réuni pour faire de beaux rêves !

Moi, ce que j'aime, c'est les monstres n° 1 (Emil Ferris)

note: 2Ames sensibles s'abstenir Laurence - 28 janvier 2019

La technique est époustouflante (illustrations au stylo bille extrêmement détaillées), mais l'univers est très particulier et l'overdose de monstres peut déranger certains.

Je ne suis pas un serial killer (Dan Wells)

note: 5Une petite pépite Lorraine - 25 janvier 2019

Qu'il est jouissif de suivre le parcours de ce jeune psychopathe! Un point de vue atypique et un grand moment de lecture.

De sang-froid (Truman Capote)

note: 5Un grand livre Lorraine - 25 janvier 2019

La tragédie d'Holcomb, véridique et retranscrite d'une main de maître par Capote. Il réussit à mettre en évidence toute la complexité de l'affaire, à commencer par la pitié contradictoire que nous inspire le personnage de Perry Smith, l'un des deux meurtriers... On en ressort troublé mais grandi.

Eben ou les yeux de la nuit (Elise Fontenaille-N'Diaye)

note: 5Magnifique Lorraine - 25 janvier 2019

Une quête des origines splendide, nous plongeant dans une période de l'histoire Namibienne bien méconnue du grand public. Ce roman a le mérite de mêler justesse émotionnelle et historique.

Substance mort (Philip Kindred DICK)

note: 3À réserver aux amateurs de science-fiction Lorraine - 25 janvier 2019

Des longueurs en début de livre, et une histoire qui peine à décoller réellement...

Ma Loute (Bruno Dumont)

note: 1Surjoué de bout en bout Lorraine - 25 janvier 2019

On passera la première moitié de ce film à espérer que la seconde sera plus drôle, sensée, bref meilleure, mais c'est un espoir qui se révèle vain. À réserver aux personnes souhaitant voir à quoi ressemble un mauvais Ovni cinématographique !

Grave (Julia Ducournau)

note: 4Un film coup de poing Lorraine - 25 janvier 2019

Malgré quelques longueurs, on a ici affaire à une oeuvre qui dérange et qui parle à la bête sauvage qui sommeille discrètement en nous. En évoquant ainsi le cannibalisme (oui,oui!), il s'agit d'une remise en question des valeurs humaines qui vaut le coup d'oeil...

Le village (Dan Smith)

note: 5Chef d'oeuvre du grand froid Lorraine - 25 janvier 2019

Un roman grandiose et qui prend aux tripes. Soyez prêt à être plongé en plein hiver ukrainien, oppressé par le climat des années 30...