Critique

 

Une bouche sans personne (Gilles MARCHAND)

note: 4Déstabilisant Laurence - 2 novembre 2016

D'histoires en histoires, le récit devient surréaliste, on pense évidemment à "L'écume des jours" jusqu'au dénouement où le ton devient résolument émouvant. Les cicatrices de la grande Histoire guériront-elles un jour ?