Critique

 

Tokyo ghoul n° 2 (Sui Ishida)

note: 5Un grand classique Samantha - 26 avril 2016

C'est un bon manga, avec une intrigue très psychologique. Le manga se structure autour d'une questions : qu'est-ce qui est bien, qu'est-ce qui est mal et quelle est la frontière entre les deux. En effet, les goules sont des créatures humanoïdes anthropophages. Il y a des brigades policières créées exprès pour l'extermination des goules. Ces derniers ne font pas de distinction pour eux une goule est un monstre qu'il faut exterminer.Et c'est là qu'intervient la grande question du manga. Les goules ne sont pas que des êtres assoiffés de sang, c'est leur régime alimentaire qui les condamne à être considérées comme des monstres. Les goules sont aussi capables d'éprouver de l'amour envers leur enfant, par exemple. Ce sont également des êtres intelligents, perpétuellement menacés par les humains, se protègent mutuellement et se fondent dans la masse humaine avec de grands efforts d'observations et d'imitation. Tout cela montre que les goules ont des qualités humaines et sont constamment persécutées par les humains qui les haïssent par peur et ignorance. En sachant tout ça, pouvez-vous encore considéré les goules comme des être à éliminer ? Qui est le plus monstrueux entre des inspecteurs sadiques qui massacrent des goules sans pitié et une espèce qui ne cherche qu'à manger ?Lisez Tokyo Ghoul, et peut-être aurez-vous la réponse à ces questions plus ciblées... Vous pourrez même peut-être répondre à la question principale.