Critique

 

Moi, ce que j'aime, c'est les monstres n° 1 (Emil Ferris)

note: 2Ames sensibles s'abstenir Laurence - 28 janvier 2019

La technique est époustouflante (illustrations au stylo bille extrêmement détaillées), mais l'univers est très particulier et l'overdose de monstres peut déranger certains.