Critique

 

À la ligne (Joseph Ponthus)

note: 3Quand abattoirs riment avec littérature... Laurence - 18 mars 2019

Un texte original qui se lit comme les jours de travail en usine se suivent, avec en toile de fond le quotidien difficile des ouvriers et les mots comme bouée de secours pour le supporter. Un témoignage poignant, résolument dans l'air du temps de la révolte des classes sociales en difficulté par un fin lettré.