Critique

 

La papeterie Tsubaki (Ito Ogawa)

note: 4Bienvenus au Japon Laurence - 10 janvier 2019

Hatoko reprend la papeterie léguée par sa grand-mère, et ses talents de calligraphe lui permettent d'offrir aussi à ses clients le service d'écrivain public. A travers ces lettres, on découvre des traditions ancestrales, mais aussi l'art de vivre japonais (cérémonie du thé). La jeune femme va, grâce aux requêtes d'autrui, y voir plus clair dans son histoire personnelle. Un cheminement tout en douceur, par petites touches instantanées.