Critique

 

Ce que je peux te dire d'elles (Anne Icart)

note: 4Une vie de femme, la vie de femmes, notre vie de femme? Graziella - 19 mars 2018

C'est une saga dans un univers presque totalement féminin. C'est l'histoire d'Angèle, de Justine et de Babé, élevées comme des sœurs par leur grand-mère, celle de Blanche, la fille d'Angèle et celle de Violette, la fille de Blanche, des années 60 à nos jours. A travers elles, on explore les relations maternelles, les dessous de la couture, de la haute couture, ou du journalisme le tout sur fond d'émancipation et de féminisme. Blanche, revient sur sa vie, celle de sa mère et de ses tantes pour répondre à sa fille qui lui a demandé, il y a des années, " D'où je viens? Qui je suis? (...) Qui est mon père, Maman?" Sa fille qui vit à Paris, qui ne lui parle plus et qui vient d'accoucher d'un garçon, mais qui ne lui avait rien dit de sa grossesse. Il est temps. Et c'est au cours du trajet en TGV pour Paris, qu'elle nous dévoile son histoire, leurs histoires, leur histoire.
J'ai dévoré ce livre. J'ai aimé ces femmes qui sont toutes, à leur manière, à la fois fortes et indépendantes mais aussi si fragiles et dans lesquelles on se retrouve forcément un peu. J'ai aussi aimé l'écriture, fluide et légère, qui m'a transportée; dans chaque lieu, chaque situation et chaque évènement comme si j'y étais. J'ai ri, pleuré, douté, ragé, espéré avec chacune de ces femmes, et depuis que j'ai refermé le livre, j'avoue qu'elles me manquent un peu.