S'abonner au flux RSS dans une nouvelle fenêtre
Critiques rédigées par Charles

 

Le chant de l'assassin (Roger Jon Ellory)

note: 5Le chant de l'Assassin Charles - 20 janvier 2020

Le chant de l’Assassin.
Un vrai roman noir, une tragédie où le destin implacable s’acharne sur quelques pauvres vies.
Un détenu sort de prison avec une lettre qu’il a promis de remettre à la fille de son ancien compagnon de cellule ... Les chapitres alternent entre deux drames qui se font écho : celui, fondateur, qui datent des années 50 et celui qui, vingt ans plus tard, est en train de se nouer sous nos yeux.
Deux belles histoires, deux grands classiques, racontés avec talent.
La description des personnages est d’une profondeur exceptionnelle...R J Ellory est un grand écrivain
Magnifique ………à lire absolument.

Ceux que je suis (Olivier Dorchamps)

note: 5Ceux que je suis Charles - 20 octobre 2019

"CEUX QUE JE SUIS" nous raconte une quête identitaire sur le rapport complexe aux origines.
En suivant nos pas dans ceux de Marwan, on découvre avec lui l'histoire de ses parents, de sa famille, de ses origines. Au fil des pages se dénouent les fils d'une histoire familiale dont, le rapport au pays, soit la France ou le Maroc, est différent d'une génération à une autre.
Dans cette histoire, il est question de double culture et de cet héritage familial qui fait de nous ce que l'on est ( d'où le titre) à travers un récit écrit avec une grande sensibilité et une simplicité donnant lieu à des scènes souvent savoureuses.
Olivier Dorchamps écrit avec des mots choisis cette subtile et profonde réflexion sur l'identité et ce qu'on reçoit des générations passées.
« Mon père ne s'était jamais fait naturaliser. Il disait qu'à la douane, que ce soit à Paris ou à Casa, il serait toujours un Marocain en exil, jamais un Français en vacances, alors à quoi bon ? »
Ceux que je suis est un roman aux entrées multiples. À la pudique chronique familiale sur le deuil s'ajoute une touchante évocation du déracinement et du rapport complexe aux origines.
Un roman bouleversant plein d’humanité à lire impérativement.

Le cercle littéraire de Guernesey (Mike Newell)

note: 5Le cercle Litteraire de GUERNESEY Charles - 10 février 2019

Magnifique histoire qui se déroule en 1946. Il y est question de Juliette une dingue de livres qui écrit aussi mais qui subit une panne d'inspiration. Un beau jour, elle va recevoir une mystérieuse lettre provenant d'un résident de l'île de Guernesey. Pour Juliette, plus rien ne sera comme avant... Va s'ensuivre une correspondance régulière avec d'autres habitants de l'île et membres du Cercle littéraire des Amateurs d’Épluchures de Patates
Si en vous subsiste encore une hésitation à découvrir ce film, je tiens à vous rassurer. Partez sans inquiétude à la rencontre de Juliette et de ses correspondants du fameux Cercle Littéraire de Guernesey.
Je me suis régalé avec ce film. Le sujet est profond, intelligent, distrayant, instructif. Ça parle des gens, de la vie, de l'amour et... de littérature,
Je le recommande chaudement Un véritable petit bijou
Les acteurs jouent brillamment et sont touchants. Je vous le conseille vivement.

Le Diable dans la peau (Paul Howarth)

note: 5Le Diable dans la peau de Paul HOWARTH Charles - 4 décembre 2018

Le diable dans la peau de Paul Howarth

L’histoire de deux frères dont la personnalité et le caractère vont se révéler lors d’un évènement tragique dans les années 1885 où la sécheresse fait rage en AUSTRALIE

En découvrant que leurs parents ont été sauvagement assassinés et que leur petite sœur est entre la vie et la mort, Billy (16 ans) et Tommy (14 ans) vont chercher de l’aide auprès de leur voisin le plus proche John Sullivan. Ce grand propriétaire terrien dont leur père ne voulait pas entendre parler, va pourtant les recueillir. Cet homme qui n’a aucun sens moral fait venir une brigade de policiers autochtones menée par l’effrayant Noone pour enquêter et diriger la chasse à l’homme qui s’annonce.
La question que l'on se pose tout du long : comment peuvent-ils s'en sortir ? Qui pourra les aider ?
Poignant et implacable, un récit que je vous recommande chaudement.

La librairie de la Place aux Herbes (Eric de Kermel)

note: 4La libraire de la place aux herbes Charles - 20 novembre 2018

Un moment des plus heureux que cette lecture !!... Éric de Kermel, engagé fortement dans l'écologie...nous livre ici un joli moment rafraîchissant...
Une femme, Nathalie, ses deux enfants, devenus adultes, en a assez de la vie en ville, trouve dans la très belle cité d'Uzès (où elle passait des vacances avec son mari, Nathan et sa famille) une librairie à vendre...Elle débute avec grand entrain sa reconversion et sa seconde vie ! De très belles histoires de personnes, avec des degrés d'émotions différents; des parcours de vie, avec des pauses de réflexion, de remise en cause de vie, de réconciliation familiale après des années de silence, de quête spirituelles, etc. Une lecture très positive, dense, poétique, chaleureuse, qui raconte à travers la reconversion de cette femme-libraire, la nature, le bienfait des livres, et la belle qualité des relations avec les autres, magnifiée par cette passion commune" réconciliation avec soi et les autres.., une écriture ciselée, magnifique, qui exprime avec des mots simples ce qu’on peut ressentir, aimer, rêver…Une pépite ! A LIRE ABSOLUMENT !!!!

Oeuvre non trouvée

note: 5A lire absolument Charles - 14 juillet 2018

Trois saisons d’Orage
Très beau roman. Écriture maitrisée, soignée tout au long du récit. Ce roman captivant sur trois générations m’a ému et charmé. Cécile COULON nous décrit un superbe roman ancré dans la terre, roman puissant, habité par des personnages riches, écorchés et aux caractères forts que l’on suit durant trois générations.
Roman majestueux, à lire absolument

Hôtel du Grand Cerf (Franz Bartelt)

note: 5A vivement recommander ! Charles - 4 janvier 2018

Il s'en passe des choses, des vengeances, des histoires familiales, anciennes et récentes dans les Ardennes ! Pourquoi en 1960 une actrice de renom trouve-t-elle la mort à l'hôtel du Grand Cerf ? Pourquoi le fils d'un ancien collabo est-il unanimement jalousé, suspecté ? Une intrigue complexe, dont on arrive malgré tout à tirer les fils, rondement menée dans un style éblouissant d'humour et c'est très agréable à lire !
Imagination, intrigue, original, bien écrit, beaucoup de rebondissements imprévus, on ne s'ennuie pas!
Très bon polar qui vous tient en haleine jusqu’ à la fin.


Oeuvre non trouvée

note: 5Je suis mort un soir d'été de Silvia HÂRRI Charles - 28 septembre 2017

Ah quel bonheur de lire un roman si bien écrit !!! C’est l’histoire d’un frère accompagnant sa sœur atteinte d’une maladie génétique…. Un véritable roman touchant, poétique et prenant. Ne basculant jamais dans le pathos ou le larmoyant. Il est juste, proche des émotions et du ressenti. Superbe moment de lecture.
A lire absolument…..

Les salauds devront payer (Emmanuel Grand)

note: 5Passionnant ! Charles - 13 septembre 2017

Polar au suspens très prenant. L'auteur nous tient en haleine à chaque page pour arriver à un final époustouflant. Pas le temps de s'ennuyer dans cette histoire de vengeance assez machiavélique.
Chaudement recommandé !!

Nuit (Bernard Minier)

note: 5Très bon policier ! Charles - 18 mai 2017

Après Glacé très captivant, Bernard Minier récidive avec NUIT. L’auteur nous entraîne dans une course haletante de la Norvège aux Pyrénées avec son excellent commissaire Servaz. Il nous tient en haleine dès le début . Excellent polar. Je le conseille vivement . Dés la première page, on retrouve le style de Bernard Minier avec une ambiance particulière et des personnages haut en couleurs, tourmentés par la vie.
Ce roman m'a enthousiasmé. A recommander +++++

Rouge comme le ciel (Cristiano Bortone)

note: 5Rouge comme le ciel Charles - 16 janvier 2017

Magnifique ! Un très beau film sensible, émouvant et parfaitement interprété.Un film sur la tolérance. Un regard positif sur le handicap visuel. Il montre que l'on peut réussir sa vie malgré les embûches.
Admirable Je recommande ce très beau film à tout le monde !

Les yeux sans visage (Georges Franju)

note: 5Fabuleux ! Charles - 25 novembre 2016

Avec ce film FRANJU réalise un petit chef d'œuvre du cinéma d'horreur français, l'atmosphère est très pesante,les acteurs sont excellents ainsi que la mise en scène.
Fantastique et poétique, je pense au symbole de fin, qui permet de reprendre une grande bouffée d'oxygène.
Le scénario est génialement construit. La fin est magnifique.
J’ai vu ce film en 1960, je viens de le revoir avec un grand plaisir. Pour moi il n’a pris aucune rides.
Je le recommande…….

Surtensions (Olivier Norek)

note: 5Haut de gamme ! Charles - 25 novembre 2016

Dans la lignée de "Code 93", c'est un roman policier avec de vrais personnages qui ont une réelle épaisseur psychologique.
Le récit est très bien construit : des histoires parallèles qui se rejoignent de façon très logique. L'ensemble est dense mais clair et structuré. De plus on s'attache aux personnages très humains; ce ne sont pas des stéréotypes, ils ont leurs fragilités et beaucoup d'humanité.
L'image de la police française en sort grandie.
Un très bon moment de lecture...
Une lecture recommandée aux amateurs de romans policiers.

Love and friendship (Whit Stillman)

note: 4Love Frienship Charles - 25 novembre 2016

Librement adapté de "Lady Susan", de Jane AUSTEN.
Superbement réalisé et d'une esthétique élégante et raffinée. Le monde de l'apparence est tellement plus important que les sentiments.
C'est un film d'époque intéressant, intrigant et divertissant. J'aime bien de temps en temps ce genre de films. On est confrontés à une héroïne intelligente, belle mais perverse, menteuse, égoïste et manipulatrice.
Très bon film sur les mœurs de la haute société anglaise du début du 19ème siècle. Belle galerie de personnages, manipulations, opportunisme. Film très plaisant.
L’écriture, souvent acerbe, de Jane AUSTEN trouve, un reflet idéal sur le grand écran.

Retour Haut